Afin de préparer la fête du 8 décembre en l’honneur de l’immaculée Conception, les enfants de l’Eveil à la foi sont allés à la découverte des différentes statues de Marie qui se cachent dans notre établissement.

A chaque station, ils ont pu découvrir la vie de Marie. Un temps qui s’est terminé à la chapelle pour chanter une chanson à Marie.

 

balademariale

 

 

 
Cette année, nous avons voulu profiter du travail d’endurance pour soutenir l’association ELA, qui œuvre pour lutter contre des maladies génétiques rares, les leucodystrophies.
Le jeudi 18 octobre, dans la cour de l’école, nous avons participé à la campagne « mets tes baskets, et bats la maladie ». Symboliquement, pendant une course à l’école, les élèves « ont prêté » leurs jambes à leurs camarades malades qui ne peuvent plus s’en servir.
Au préalable, une sensibilisation des enfants, à la maladie et au handicap a été réalisée dans les classes. Les élèves ont pu ainsi rechercher, parmi leur entourage, des personnes qui accepteraient de récompenser leur effort sportif au profit d’ELA en effectuant un don par leur implication et leur carnet de parrainage.
 
ela
 
Les élèves des trois classes de maternelle ont eu la joie de découvrir  un support autre que le livre pour un conte : le kamishibaï.  (D'origine japonaise, le kamishibaï signifie littéralement «jeu théâtral en papier. Le kamishibaï  est une série d’illustrations  en papier qui racontent une histoire, chaque planche représentante un épisode de l’histoire racontée. Au recto : une illustration, visible des enfants ; au verso : un texte et la reproduction en miniature de l'image vue par les enfants. Les enseignantes ont  fait défiler les planches d'illustrations au fur et à mesure de la lecture de l'histoire dans un castelet en bois, appelé «butaï».)  Lors de la lecture, les enfants se sont montrés curieux, enthousiastes, attentifs… émerveillés ! C’était un moment où le temps s'est arrêté, où chacun a  pris le temps de bien s’installer puis, tous les regards  ont convergé vers le petit théâtre.
Le silence s'est fait, l’histoire  a commencé…
 
kamishibais